Artistes 2019

Violons

Lilya ChifmanNée en 2000 à Pontoise, Lilya débute l’apprentissage du violon à l’âge de 4 ans auprès de Larissa Kolos etZacharia Zorin. Très tôt, elle intègre les classes à horaires aménagés du Conservatoire à Rayonnement Régionalde Paris, près duquel elle effectue sa formation musicale dans la classe de Larisa Kolos puis dans celle de FlorinSzigeti. Elle y obtient son Diplôme d’Etudes Musicales en 2014, son Prix de Perfectionnement en 2017, puis sonPrix de Concertiste en 2018. En été 2018, elle participe à la session d’été de l’Orchestre Français des Jeunes, sous la direction de Fabien Gabel. Elle s’y produit avec l’orchestre dans de nombreuses salles à travers l’Europe telles que l’Atheneum de Bucarest, le Casino de Sinaïa (Roumanie) ou leNouveau Siècle de Lille, à l’occasion d’évènements musicaux tels que la Saison de l’Orchestre National de Lille ou le Septembre musical de Montreux. Lilya perfectionne son apprentissage du violon au détour de nombreuses masterclasses et Académies internationales telles que l’AcadémieInternationale d’Eté de Nice, l’Académie Internationale de Musique de Flaine, ou encore Musica Mundi, qui lui permettent de bénéficier del’enseignement de grands violonistes de renom, parmi lesquels Jean-Marc Philips, Olivier Charlier, Alexis Galpérine, Boris Garlitsky, Igor Volochine,Hagai Shaham, Ivry Gitlis, Leonid Kerbel, ou encore Ulf Wallin. Elle est invitée à se produire en récital avec piano lors du VIIIe “Moscow Welcomes Friends” International Music Festival de la fondation VladimirSpivakov. Elle donne également des récitals solo et avec piano lors de concerts en Italie dans le cadre d’académies biannuelles en Toscane.

Elsa klockenbring Née en 1996 à Strasbourg, Elsa Klockenbring commence le violon en privé chez V. Gradow à Mannheim, puis obtient son DEM de violon en 2012, puis de piano en 2015 à Strasbourg, avant de partir à Trossingen dans la classe de C. Ostertag et W. Rademacher, où elle obtient en juin 2018 sa licence de violon avec les félicitations. Elle entre ensuite dans la classe de N. Prishepenko à Dresde. Lauréate du concours Bellan ainsi que de nombreuses distinctions au festival Allegro Vivo en Autriche, elle s’est produite en soliste avec le World Youth Orchestra, l’orchestre de chambre de Wissembourg, en chambriste aux festivals de Wissembourg, Rottweil ou Thy au Danemark, ainsi que dans l’orchestre de jeunes Gustav Mahler. Depuis février 2019, elle est académiste à la Staatskapelle de Dresde.

Saskia Niehl

Saskia Niehl, née dans la région de Manheim. débute le violon à l’âge de 5 ans. Très tôt elle est distinguée lors de concours pour jeunes et obtient des bourses d’études . En 2014 elle donne en tant que soliste son premier concert avec orchestre. Cette même année, elle est admise dans les classes de Simone Zgraggen et Sebastian Hamann à la Musikhochschule de Freiburg. Elle enrichit sa formation par un cursus violon baroque auprès de Gottfried von der Goltz, puis en intégrant le CNSMD de Lyon dans le cadre du programme Erasmus auprès de Marianne Piquetty, et en participant à de nombreuses Masterclasses. Elle est membre de l’orchestre allemand des jeunes depuis 2016 et en a intégré le comité artistique. Elle obtient son Bachelor avec mention très bien en 2018 et suit aujourd’hui un master à la Universität der Kunste Berlin dans la classe de Peter Rainer . De 2016 à 2018 elle bénéficie d’une bourse de la fondation Yehudi Menuhin Live Music Now. Elle a également été soutenue par la fondation E.B. Schirokauer et la Landessammlung Streichinstrumente Baden-Württemberg, lui permettant de jouer sur un instrument de collection . Elle joue régulièrement avec des formations professionnelles tels que l’orchestre philharmonique de Freiburg, la Kammerakademie Potsdam, la Basel Sinfonietta et l’Ensemble Modern.

Valentin Seignez-Bacquet 

Valentin Seignez-Bacquet, jeune violoniste de 17 ans, a déjà réalisé plusieurs concerts dans les plus prestigieuses salles parisiennes au sein de l’orchestre des Petites Mains Symphoniques et avec des artistes de renommée comme Hugues Aufray, Didier Lockwood. Il obtient son Diplôme d’Etude Musicale au CRR d’Avignon en 2015, puis rentre dans la classe de Marianne Piketty au CNSMD de lyon l’année suivante. Valentin se produit régulièrement dans divers orchestres et petits ensembles en Avignon, et dans des répertoires variés allant de Bach à Piazzolla. Il se produit aussi fréquemment avec des musiciens tels que Walter Grimmer, Jean-Pierre Lecaudey, Juan Jo Mosalini, Juan José Mosalini, Gustavo Beytelmann, Victor Hugo Villena.

 

Altos

Johannes Moehrle

Né en 2001 à Genève, Johannes Moehrle a commencé l’alto à l’âge de 4 ans avec Laurent Rochat, avec qui il travaille durant 9 années, à l’Académia D’archi puis au Conservatoire de musique de Genève. En 2014, il intègre la filière pré-professionnel du Conservatoire de Musique de Genève et la classe de Noémie Bialobroda, dans laquelle il reste jusqu’à l’obtention de son certificat en 2017. La même année, Johannes est admis à Eton College, où il se développe tant sur le plan académique que musical auprès de Andriy Viytovych. Récemment, il obtient une place dans la classe de Tabea Zimmermann à l’Académie Hanns Eisler de Berlin. Tout au long de son apprentissage, Johannes a aussi bénéficier de cours avec Nobuko Imai, Garth Knox, Mathieu Herzog, Béatrice Muthelet et Frédérique Kirsch. Passionné d’orchestre et de musique de chambre, Johannes est membre de plusieurs orchestres de jeune, et participe à de nombreuses masterclasses et académies. De 2015 à 2017, il se produit régulièrement avec l’orchestre des jeunes allemands, où il joue sous la baguette de Sir Simon Rattle à plusieurs reprises. Il participe aussi au Verbier Festival Junior Orchestra (2015-2017), où il à l’occasion de partager la scène avec des chefs comme Daniel Harding, Alondra de La Parra, Dima Slobedeniouk et Joshua Weilerstein. De plus, Johannes est membre de la Seiji Ozawa Academy 2018, avec laquelle il a donné de nombreux concert en Suisse en France et au Japon. Sur la scène des concours, Johannes est lauréat de plusieurs Concours des Jeunesses Musicales Suisses et Allemandes et il accède aux demi-finales du concours Brahms en 2017.

Nina TONJI

Née le 11/02/01, Nina Tonji commence l’alto à 5 ans à l’école de musique de Lempdes. Elle intègre en 2010 la classe d’Antoine Dautry au CRR de Perpignan, puis celle de Michel Rubio en guitare en 2012. En 2010, elle obtient un premier prix d’alto et prix spécial du concours national de Lempdes, puis un premier prix en alto et prix spécial en guitare en 2014. En 2016 elle obtient un premier prix à l’unanimité en alto et un premier prix avec félicitations du jury ainsi qu’une mention spéciale en guitare en Concours National. Elle entre en 3e cycle spécialisé de guitare et termine finaliste du concours National des Jeunes Altistes à Caen. En 2017, elle obtient son DEM d’alto à l’unanimité et intègre l’Orchestre Français des Jeunes. En février 2018, elle est admise à l’unanimité au CNSMD de Paris.

Violoncelles

Romane BestautteIssue d’une famille de musiciens, Romane est attirée très tôt par la musique et commence le violoncelle à l’âge de 6 ans. Après des études au CRR de Nantes et de Saint-Maur-des-Fossés, elle est admise à l’unanimité au CNSMD de Paris dans la classe de Jérôme Pernoo. Passionnée par l’orchestre, elle participe à divers stages, l’OJC et l’OFJ, mais aussi à des académies comme celle de l’ONPL. Elle s’est également produite avec l’Orchestre de Paris etl’Orchestre de l’Opéra de Paris. Passionnée par la musique de chambre, elle profite de l’enseignement d’Emmanuelle Bertrand, François Salque et Michel Michalakakos pour explorer ce vaste répertoire qu’elle affectionne tout particulièrement. Elle est invitée en Mars au festival “Présences féminines” pour la création d’une sonate.

Michael Schmitz Michael Schmitz vient de terminer sa licence de violoncelle dans la classe de Prof. Francis Gouton à la Musikhochschule de Trossingen. Il a participé à de nombreuses masterclasses, notamment avec Roland Pidoux, Troels Svane, Peter Bruns et László Fenyő. Il a été lauréat à plusieurs reprises du concours national « Jugend Musiziert », et a été boursier de la Fondation « Deutsche Stiftung Musikleben » ainsi que du « Landessammlung Baden-Württemberg» (collections d’instruments). Il s’est produit en soliste avec l’orchestre de jeunes du Baden-Württemberg, en chambriste avec les « Deutsche Jugend Ballet », le festival international de Musique de chambre de Thy (Danemark) ainsi que le Festival PODIUM à Esslingen.

 

Contrebasse

Rémi VermeulenIl démarre la contrebasse à Calais dans la classe de Christian Pottiez et obtient son DEM à Bourg-la-Reine dans la classe de Mathieu Petit. Il continuera de recevoir son enseignement à l’Ecole Supérieure de Musique et Danse de Lille où il obtient son DNSPM en juin 2015. Titulaire du Diplôme d’état de professeur de contrebasse, il a enseigné au CRC de croix ainsi qu’au CRD de Calais et de Blanc Mesnil. Il participe à la création du groupe « Dimanche Soir » (spécialisé en chansons françaises) en 2015 et à la tournée qui a démarré en mars 2016. Il se perfectionne en jazz durant dix années au Blue Note Big Band de Coquelles. Il remplace fréquemment au sein d’orchestres professionnels tel que l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg ou encore l’Orchestre de Paris. Il est également contrebassiste solo au Sinfonia Pop Orchestra, orchestre tourné vers la musique de film et d’animation. Il obtient en juin 2018 un master de contrebasse historique mention Très Bien à l’unanimité au CNSMD Paris dans la classe de Richard Myron et fait partie du Collectif Baroque de la région Hauts de France. En musique ancienne, il intervient au sein de l’ensemble Fratres en Suisse ainsi qu’au concert spirituel dirigé par Hervé Niquet et fait partie de l’ensemble « Il parnasso in Festa » crée en 2016.